Samuel Dougados : Profession Beach Artist

Samuel Dougados est un artiste autodidacte. Vers l’âge de 15 ans il commence à écrire, puis continue à matérialiser ses émotions sous diverses formes. Il pratique tour à tour à la peinture, la sculpture puis le land art et l’art environnemental.

Ce dernier qu’il pratique aujourd’hui, aux quatre coins du monde l’a aussi amené naturellement à la photographie.

Samuel Dougados et son outil de travail, le rateau

Pour Samuel Dougados, le beach art, partage avec le street art, sa nature impulsive, gratuite et l’appropriation d’un lieu commun.

Beach Art : Quezako ?

Le beach art consiste à réaliser de grandes fresques à l’aide unique d’un râteau à marée basse sur la plage. Ce travail éphémère, écologique et accessible à un grand nombre de personnes permet de transformer, pendant un court moment, un espace commun.

Il est ainsi permis d’y porter un nouveau regard, une réflexion pour ceux qui veulent regarder plus loin que leur serviette. Son aspect éphémère relève l’importance de se délecter de chaque instant. Il nous interroge en contemplateur conscient, sur notre rapport à notre environnement fragile et beau à la fois.

Samuel Dougados en cours de création

C’est aussi un moment riche en émotions pour Samuel Dougados lorsqu’il commence à tracer ses fresques sur ces immenses espaces vierge.  Il évoque un corps à corps avec la nature.

L’osmose avec la nature est totale et tous les sens sont en éveil.

La lumière change, le sable bouge, le son des vagues, l’odeur des embruns et les goût iodé de l’océan apportent une autre dimension à notre processus quand on en prend conscience !

Un art purement éphémère ?

Une fois la fresque terminée, Samuel Dougados réalise des prises de vue sous le maximum d’angles possible, tout en essayant de capter des instants particuliers. Ces instants d’interaction entre la fresque et les promeneurs donnent un nouveau sens à l’œuvre.

Le regard du travail photographique nous livre une nouvelle histoire et apporte plus de poésie en créant une deuxième œuvre, pérenne cette fois.

Samuel Dougados propose aussi son art avec le support photographique...

On parle souvent de plages paradisiaques, de petit bout de paradis. Ce travail, vise à provoquer une prise de conscience de la beauté qui nous entoure. Le paradis n’est pas très loin, mais surtout il est fragile et demande tant notre attention que notre respect. Samuel Dougados essaie, de découvrir ces petits paradis cachés, de les révéler par son intervention artistique puis photographique.

Certains noms de photos en témoignent également : Ailleurs, The promised land, Pulsation d’un jour bleu, Stellogénése…

Samuel Dougados et le B.A.G.

La rencontre avec Samuel et ses œuvres remonte à près d’un an. Malheureusement les exigences saisonnières climatiques et de marées ne nous ont pas permis de proposer une performance lors de notre première édition.

Pour le retour du B.A.G., Samuel réalisera une exceptionnelle performance lors de notre final au Port des pécheurs. Cette performance fera l’objet du tournage d’un clip en collaboration avec le Quatuor Arnaga

Partagez