Le labo GNAC GNAC

GNAC GNAC c’est la rencontre entre Natacha Sansoz et Prunelle Giordano, deux artistes pluridisciplinaires, investissant le champs des arts plastiques et du spectacle vivant.

Toutes deux diplômées des Beaux-arts ; pour l’une de Bordeaux et pour l’autre de Toulouse elles se sont retrouvées autour de leur intérêt commun pour l’art textile et la performance. Par la photographie, le dessin, l’installation, la performance, le spectacle vivant, elles sont à l’initiative de nombreux projets protéiformes.

Gnac Gnac dans l'afrique OrangéeLors de leurs expositions respectives elles ont eu envie d’investir le champs culinaire, envisageant le buffet du vernissage comme une extrapolation de l’exposition. “Nous abordons la nourriture comme une matière à expérimentation autour de laquelle naît un nouvel espace d’échange. Alors visiteurs, artistes, représentants d’institutions et membres de l’organisation de l’événement se croisent. »

Quand s’alimenter devient plus qu’une action, quand s’abreuver devient plus qu’un réflexe, le «regardeur-consommateur» devient «invité-participant».

Natacha Sansoz et Prunelle Giordano ont créé le labo GNAC GNAC en 2015 autour de divers événements.

Gnac Gnac et le B.A.G.

C’est Gladys Rochas qui a découvert le duo Gnac Gnac. Pour elle c’était comme une évidence, leur approche est dans la lignée du B.A.G. En effet, derrière l’onomatopée se cache un laboratoire ludique de médiations culinaires.

Par la performance des deux artistes, il interroge le public et le relie par tous ses sens à l’art. Il s’agit de sentir, goûter, toucher des textures mises en scène, en écho aux œuvres ou au spectacle proposé. L’aliment devient une médiation et au delà, une expérience artistique.

Gnac et Gnac, seront donc présentes à notre « final » du 19 Mai 2019 ou elles nous proposeront sans aucun doute, un moment unique…

Partagez