Gladys Rochas, Céramiste…

Gladys Rochas, fait une année d’histoire de l’art après le bac, et enchaîne sur un « Trip » en Espagne. Elle a alors envie de faire quelque chose avec ses mains et exprimer son sens artistique.

A son retour d’Espagne, cette envie revient et un matériau s’impose: la terre !

Alors durant cinq ans, à Antibes, elle fait une formation professionnelle, CAP, Brevet des Métiers d’Art, et sort diplômée des Métiers d’Art céramique en 2010. Pendant ces études, elle a pu observer des maîtres-potiers japonais et effectuer un stage à la manufacture de Sèvres.

Gladys Rochas est lauréate du concours Prix avenir de la région P.A.C.A.

Elle est lauréate du concours Prix avenir métiers d’art de la région PACA.

Gladys Rochas : voyages et rencontres !

En voyageant, elle continue à se former et à découvrir des techniques locales… Elle a notamment découvert, au Bénin, la cuisson basse température, à l’air libre.

En 2010, elle s’installe à Duras, et crée son atelier / exposition dans la maison de sa mère. Elle travaille la porcelaine ou la terre de grès rouge, au tour. Alors elle assouvit sa passion: elle pétrit cette terre qu’elle veut faire vivre; Elle la déforme, lui donne forme suivant son inspiration et la fige par le feu.

Dans l’atelier, ces différents objets utilitaires en céramique et porcelaine sont cuits une première fois, puis une deuxième fois après émaillage dans un four électrique à 1.280°C pendant 12h.

En janvier 2016, elle est acceptée comme nouvelle membre de la  » Ceramic League of Miami ». Au programme, travail et découverte de nouvelles techniques et surtout rencontres.
Finalement, début mars 2017, elle s’installe à Cambo.

Gladys Rochas l’approche « Ergonomistique »

Si elle présente aussi des objets fantaisies, les utilitaires autour de l’univers de l’art de la table sont toujours présent dans le travail de Gladys.

Lorsqu’elle vous parle de la terre, c’est comme si elle vous parlait d’une personne, elle veut la faire vivre et aime la déformer. Pour donner toute leur âme à ses objets, Gladys Rochas impose à ses créations une empreinte très personnelle: la déformation par la façon de tenir l’objet. Alors du bout des doigts, elle déforme les pichets, un coup d’index marquera les gobelets alors que le tour continue de tourner…

Gladys Rochas avec son approche, séduit chaque jour de nouveaux chefs

Entre ses mains les objets du quotidien prennent une autre dimension. Au delà d’une signature, cette approche « ergonomique » permet souvent d’améliorer le préhension de l’objet.

Gladys et le B.A.G.

Pour la précédente édition, Gladys avait sauvé un Chef d’un « naufrage assuré » en se substituant à son artiste référent. Pour cette deuxième édition, elle s’est engagée dans le projet à plusieurs niveaux, notamment en assistant activement Sarah Feldmann

Avec sa gentillesse, sa créativité et sa connaissance du milieu gastronomique Gladys représente la quintessence des valeurs du B.A.G. dont elle est un fragment d’âme.

C’est pour des rencontres comme celle là, que je continue l’aventure…

Partagez